MELIZAN

Le cinéma s’envisage au Lycée de deux manières :

L’option facultative:

  • en seconde, il s’agit là d’une initiation, d’une sorte de prise de contact avec le monde du cinéma.
  • en première, permet une approche plus poussée des techniques du cinéma et développe une réflexion autour du thème « fiction/réel ».

Elle n’oblige en rien les élèves à suivre les années suivantes l’option cinéma.

La spécialité:

  • en première, 4h00 seront consacrées à cette spécialité afin de découvrir les éléments fondamentaux de la matière.
  • en terminale, les cours se développeront alors sur 6h afin d’approfondir véritablement les notions et surtout leur mise en pratique par les élèves.

1- Option en Seconde et Pemière

En seconde, le programme s’organise autour de la découverte de l’histoire du cinéma et de ses principales techniques.

Entre analyses de séquences filmiques et production personnelle les élèves vont découvrir le monde du cinéma. Les notions techniques seront abordées concrètement avec un intérêt particulier pour les différents types de plans.

Les élèves seront également amenés à rencontrer des professionnels afin de se rendre compte de la diversité des métiers liés au cinéma.

En première la découverte des techniques du cinéma se poursuit avec cette fois l’idée de confronter le réel et la fiction.

C’est plus particulièrement le genre du documentaire (et ses dérivés notamment le docu-fiction) qui est analysé afin de préparer les élèves à une production (qui pourra prendre des formes diverses : du découpage technique jusqu’à la réalisation d’un court métrage sur le thème du réel et de la fiction).

Durant cette étape les élèves approfondiront aussi leurs connaissances en Histoire du cinéma et en analyse filmique.

2- Option facultative Terminale (L/S/ES) pour l’année 2019-2020

En classe de terminale les élèves peuvent présenter au BAC cette option. L’année s’organise autour de la préparation d’un court métrage sur le thème du point de vue et d’un dossier.

Les cours proposent une alternance entre des analyses filmiques (autour d’une problématique qui varie d’une année à l’autre) et un travail en groupes pour la réalisation du court métrage.

(Comme pour toutes les options, seuls les points au-dessus de la moyenne sont comptabilisés et la note est intégrée dans le calcul de la moyenne du bac avec un coefficient 2.)

3- Spécialité arts audiovisuels

Dans le cadre de la nouvelle réforme, la spécialité cinéma peut être choisie par les élèves dès la classe de première. Si cette spécialité cinéma-audiovisuel est tout particulièrement recommandée pour les élèves qui désirent s’orienter dans les métiers liés au multimédias, à l’audiovisuel (infographie, jeux vidéo, vidéastes…), au son (ingénieur du son…), à l’art, à la publicité ou au cinéma lui-même, elle ne saurait se limiter à ces choix. En effet elle peut convenir à des profils d’élèves très variés dont le seul point commun est d’apprécier le cinéma et l’audiovisuel.

Ainsi les programmes ont été envisagés dans cette perspective d’une multitude de profil. Il est à noter que cette spécialité s’intitule cinéma et audiovisuel ce qui lui donne un spectre d’application très large. C’est pourquoi cette nouvelle matière fait une place importante à la pratique qui prendra des formes diverses (exercices de son, de cadrage, de lumière…). Pour autant les connaissances théoriques ne seront pas négligées mais seront toujours amenées en lien avec une application pratique claire. La découverte d’œuvres et de leur analyse aura ainsi pour principal objectif de mieux comprendre, et par là même de mieux maîtriser les principes cinématographiques.

Christophe BOUFFIL

Producteur délégué, Coproducteur, Producteur et accessoirement ancien élève, est venu rencontrer les élèves des ateliers Cinéma, Théatre at Arts Plastiques pour leur parler de son métier.

ANNÉE SCOLAIRE 2018 – 2019

Les Films

ANNÉE SCOLAIRE 2015 – 2016

Les Films

ANNÉE SCOLAIRE 2014 – 2015

Les Films