MELIZAN

Le Projet Pastoral

Extrait du projet pédagogique de l’établissement.

«… Des valeurs spirituelles : elles constituent une dimension à part entière de l’éducation que nous proposons, en ce sens qu’elles permettent d’aboutir à la formation d’hommes et de femmes « éclairés » dans une société où l’absence de spiritualité, la méconnaissance du fait religieux et la perte des repères cultuels, apparaissent dommageables. Ainsi donc, « au lycée Paul Mélizan, l’éducation religieuse n’est ni obligatoire, ni facultative, elle est… ».

Afin de vivre au mieux l’animation pastorale, l’établissement mène toute une série d’actions favorisant l’ouverture sur le monde, la découverte de l’autre et des temps de réflexion pour nourrir le développement personnel et spirituel…

Pèlerinages voyages

  • Taizé (tous les niveaux)
  • Compostelle (tous les niveaux)
  • Lourdes (secondes premières)
  • Rome (secondes)

Catéchèse (tous les niveaux)

  • Préparation aux sacrements
  • Temps de prière dans l’oratoire et partage angile

Célébrations et opérations

  • 3 messes dans l’année (début, Noel, fin)
  • opération bol de riz (pendant le carême)

3 mercredis après midi avec la maison de retraites des Accates : Noël, Chandeleurs, fin d’année.
Discussions autour d’une thématique définie avec l’animateur responsable de la maison de retraite.

L’animation pastorale

En seconde, les objectifs transversaux de l’année placent en première ligne la (re)découverte des fondamentaux dogmatiques et des principaux repères cultuels par l’étude d’une thématique par quinzaine sur l’année en demi-groupe. Etant entendu que près de 70% des nouveaux élèves viennent d’établissements publics environnants, susciter la curiosité, l’éveil, voire bousculer les idées reçues s’avère primordial. Il convient donc d’adopter une stratégie d’enseignement incisive et séduisante de part les choix faits au niveau des contenus et des thèmes.

En première, le questionnement sur soi et sur les autres pour mieux se savoir et se construire en tant qu’hommes et femmes responsables et tolérants, place l’étude des grands faits de notre société et de notre temps au coeur des apprentissages. Le gain en maturité permettant de favoriser le débat, souvent nourri sur ces questions d’éthique, de morale et de justice, on utilise divers supports mêlant textes religieux ou pensées de grands personnages afin de mettre en perspective la vision des élèves souvent très manichéenne sur ces sujets.

En terminale, alors que va s’achever le parcours dans le secondaire et que la vie de jeune adulte dans toutes ses composantes prend forme, l’heure est à l’interrogation sur la façon dont on prend place en société, comment va –t-on guider sa vie, accompagner celles des autres, grands et petits ? Les supports utilisés dans l’année vont tous dans ce sens avec en point d’orgue, l’espoir d’apporter l’éclairage de La parole de Dieu afin d’aider véritablement chaque jeune, dans ces moments ô combien décisifs, à prendre les décisions les plus réfléchies.